Jardins

Jardins

Ils ne savent pas le bruit

des silences qui me touchent

Est-ce un leurre

Cette heure qui roule sous nos pieds

Cythère je ne sais plus

Si je pars

Resplendissante humeur du soleil

Lui, c´est lui l´unique

A la longue

Au regret du silence

Au plaisir de te dire

                                                                                                                                                                                                     Adieu

 

 

Nicolas Quent

 

 

Laisser un commentaire